En vogue depuis près de 10 ans maintenant, les solutions d’impression 3D ont peu à peu envahit nos ateliers. Capables de (re-)produire des objets réels grâce à la conception automatisée par ordinateur, ces machines de diverses tailles et tarifs se retrouvent en effet dans les secteurs industriels de l’automobile, de l’aéronautique ou encore pharmaceutique mais également dans nos espaces domestiques.

Petit tour d’horizon du fonctionnement de cette technologie aux divers composants.

Quelques imprimantes

XYZ Da Vinci Junior

  • Filament : PLA & ABS

  • Applications : articles domestiques

  • Prix : à partir de 310.00€ HT

XYZ Da Vinci 1.0

  • Filament : PLA & ABS

  • Applications : articles domestiques

  • Prix : à partir de 420.00€ HT

Makerbot Mini

  • Filament : PLA & ABS

  • Applications : prototypage, design

  • Prix : à partir de 649.00€ HT

Makerbot Replicator Z18

  • Filament : PLA & ABS

  • Applications : prototypage, industrie

  • Prix : à partir de 4 990.00€ HT

Comment ça marche ?

L’impression 3D fonctionne sur le principe d’extrusion à chaud d’un filament de matière proche du plastique : le filament est en effet chauffé lors de son passage dans la tête d’impression et déposé en couches successives afin de créer l’objet désiré.

Une conception préalable d’un fichier informatique est donc nécessaire au bon déroulé de la CAO. On trouve facilement sur internet des fichiers au format .stl prêts à l’emploi, sans besoin de connaissance particulière en modélisation 3D.

L’impression 3D… pourquoi faire  ?

Quel matériau utiliser  ?

Les consommables utilisés en impression 3D sont généralement en ABS (acrylonitrile butadiène styrène) ou PLA (acide polyactique), des polymères qui peuvent être mis en forme sous l’effet de la chaleur, disponibles sous forme de bobines de filament d’1,75 mm ou de 3 mm de diamètre et de couleurs variées.

PLA

 Biodégradable et issu de matériaux recyclés, il peut être obtenu, en autre, à partir d’amidon de maïs. Il est notamment utilisé dans l’emballage alimentaire.

ABS

Polymère thermoplastique, ce matériau s’est illustré au travers de la fameuse brique de la marque Lego.

Avantages

  • moins d’erreurs lors de l’impression
  • adapté à l’impression de pièces creuses ou à parois fines
  • ne nécessite pas de chauffer la plateforme d’impression (diminution du temps d’impression)

Avantages

  • résistant à la chaleur
  • se plie facilement et ne casse pas
  • résistance adaptée à l’impression de pièces mécaniques
  • facile à travailler après impression (perçage, ponçage, peinture…)

Inconvénients

  • peu résistant à la chaleur (fond à partir de 160°C)
  • sensible à l’humidité
  • cassant
  • difficile à travailler après impression (limage et ponçage impossible)

Inconvénients

  • risques d’échecs d’impression élevés
  • impression longue
  • préchauffage de la plateforme d’impression obligatoire
  • maintient de la plateforme à 120°C impératif

Le shop Frézal Numérique

Commandez en ligne 24 h sur 24 et 7 j sur 7
Livraison Franco 349,00 euros ht
Transport Express en J+1 avant 16 heures
Votre financement sous 8 heures