Dans notre page dédiée à la Sublimation sur Textiles Grand Format, nous avons abordé le fait que cette dernière pouvait s’effectuer en transfert ou en direct.
Nous allons voir ici la sublimation directe sur textiles plus en détails, notamment au niveau technique.

Comment s’effectue-t-elle ?
Comment fonctionne une calandre ?
Petit tour d’horizon…

Imprimantes & calandres

La sublimation directe sur textile grand format s’effectue en deux étapes : l’impression puis la fixation de l’encre, réalisables respectivement par une imprimante et une calandre.

Fonctionnement

La sublimation sur textiles grand format s’effectue sur des machines ayant des laizes pouvant aller de 1.10 m à 5 m. Les impressions se font donc sur des rouleaux de matières textiles polyester grâce à des imprimantes dédiées à cet applicatif. Une fois l’impression effectuée, le textile marqué passe dans une calandre qui permettra le séchage définitif et la fixation de l’encre. Cette deuxième étape est indispensable car elle permet la tenue de l’encre au lavage (maillots sportifs, par exemple) ou en extérieur (drapeaux et banderoles).

Imprimante à sublimation papier et directe HP Stitch S500

L’impression et la fixation

Petit aperçu des deux étapes principales de la sublimation directe sur textile polyester.

L’impression La fixation
Comme tout procédé d’impression grand format, l’impression va se faire sur un traceur dédié à la différence que ce n’est pas du papier qui va être chargé sur le mandrin mais bien un rouleau de textile. S’il est possible de sublimer n’importe quel support polyester, une imprimante dédiée à la sublimation textile sera recommandée : la composition des encres joue en effet un rôle primordial pour une bonne restitution des couleurs – notamment le noir – et une tenue dans le temps optimale. Du fait de leur densité, les têtes d’impression doivent être adaptées aux encres sous peine d’être endommagées trop rapidement.
HP propose la gamme Stitch, des solutions constructeurs dédiées : imprimantes, encres, RIP d’impression…
Lorsque l’on débute dans le marquage numérique, quel qu’il soit, la notion de finition peut souvent semble superflue. Or, tout procédé de finition – notamment pour les tenues en extérieur – est indispensable, que le support soit souple ou rigide. La sublimation sur textile grand format n’échappe pas à la règle. Quelle soit effectuée directement ou via un transfert papier, la fixation de l’encre sur le support final doit être réalisée sur une calandre.
Cette machine à rouleaux chauffants va dérouler le papier sublimé, le chauffer à une température assez faible pour ne pas provoquer une nouvelle gazéification de l’encre mais suffisamment élevée pour que cette dernière pénètre et adhère au textile dans la durée, puis le ré-enrouler sur son mandrin.
Le modèle DS67 de Kala, constructeur français, permet la fixation en sublimation directe et en transfert.


En savoir plus sur la gamme HP Stitch


En savoir plus sur la calandre Kala DS-67

Explication du fonctionnement d’une calandre

Si l’impression sur rouleaux via un traceur est quelque chose de clair dans l’esprit de tous, le fonctionnement d’une calandre, avec ses multiples rouleaux et ses papiers de protection, peut sembler un peu complexe.
Voici un petit schéma réalisé par les équipes de Kala pour éclaircir tout ça.

Si vous aviez des interrogations sur le fonctionnement d’une calandre, n’hésitez pas à contacter nos experts techniques !

Vous pourriez être intéressé par :

L’impression textile

La sublimation

La sublimation textile

À une époque où tout doit être toujours plus rapide et qualitatif, les professionnels du marquage textile se retrouvent …

-> Lire plus

La sublimation est une technique de marquage permettant de marquer aussi bien des objets que du textile…

-> Lire plus

Très utilisée dans les ateliers de production, la sublimation sur textiles en grand format est aujourd’hui présente dans…

-> Lire plus