Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

L’impression directe sur textiles

/L’impression directe sur textiles
L’impression directe sur textiles2019-03-19T17:54:54+02:00

Qu’est-ce que l’impression directe sur textiles ?

L’impression directe sur textiles – également appelée « direct to garment » et abrégée « DTG » – est une technique de marquage sur pièces textiles montées.
Comme son nom l’indique, l’impression se fait directement sur le support, sans transfert d’encre ou de matière.

Comment ça marche ?

Sur textiles clairs ou foncés, le support doit impérativement être composé de fibres naturelles : coton, polycoton, cuir, soie, lin… Les textiles synthétiques tels que le polyester sont proscrits.

Sur textiles clairs :

  1. positionnement du textile monté sur le plateau de l’imprimante qui délimitera la zone d’impression,
  2. impression du visuel,
  3. fixation de l’encre sur le support via une presse à transfert ou un tunnel de séchage.

Sur textiles foncés :

L’impression sur textiles foncés nécessite une imprimante DTG équipée en encre blanche. L’impression va se faire en deux couches : une sous-couche de blanc qui permettra de fournir l’opacité nécessaire aux autres couleurs de ressortir sur le support foncé, puis l’impression des couleurs composant le motif. Un prétraitement du textile foncé est également nécessaire pour que l’encre blanche puisse elle-même adhérer.
Il y a donc 5 étapes pour les textiles foncés :

  1. l’application du prétraitement sur la zone d’impression voulue du textile monté,
  2. fixation du prétraitement sur le textile via une presse à transfert,
  3. positionnement du textile pré-traité sur le plateau de l’imprimante,
  4. impression du visuel : les deux couches se font automatiquement l’une après l’autre
  5. fixation de l’encre sur le support via une presse à transfert ou un tunnel de séchage.

On obtient un marquage fidèle au visuel imprimé, avec une très légère sur-épaisseur (similaire à celui de la sérigraphie) mais plus aérée que les résultats obtenus en flocage (pas d’effet « placard ») et avec une palette colorimétrique bien plus vaste qu’en sérigraphie.

Quel est le matériel nécessaire ?

Deux machines sont requises pour effectuer l’impression DTG : une imprimante dédiée et une unité de fixation de l’encre (presse à transfert, tunnels de séchage…)

L’imprimante direct to garment

La presse à transfert

Il existe plusieurs types d’imprimantes DTG qui vont se différencier selon leur rapidité, taille de plateau et leur marque :

  • imprimante Ricoh Ri-100 : compacte, cette machine est fournie avec une unité de séchage qui s’intègre sous l’imprimante, supprimant le besoin d’une presse à transfert. À l’inverse, si vous possédez déjà une presse à transfert, cette unité de chauffe n’est pas nécessaire.
    Son design compact et son faible encombrement en font la machine idéale pour les boutiques souhaitant proposer un service de personnalisation à la demande. Ne possédant pas d’encre blanche, elle ne peut marquer que les textiles clairs.

  • imprimante Epson SC-F2100 : existe en 4 couleurs (CMJN) ou 5 couleurs (CMJN + blanc). Ses plateaux d’impression facilement amovibles permettent des impressions nettes sur des zones précise du support : manches, dos, cœur… Capable d’imprimer un t-shirt blanc en 15 secondes, la SC-F2100 est pilotée par son logiciel natif Garment Creator. À ce jour, il s’agit de l’outil le plus efficace d’un point de vue rendu et tenu dans le temps.

Indispensable aux activités de transfert, la presse à chaud est l’instrument qui, en impression DTG, va chauffer et fixer l’encre ainsi que le prétraitement sur le textile voulu. Nous travaillons avec Sefa pour les presses à transfert. Les presses à transfert à chaud se déclinent en format standards et grands formats :

  • manuelle : le plateau chauffant se baisse et se relève manuellement ;
  • semi-automatique : on abaisse le plateau chauffant manuellement mais il se relève automatiquement à la fin du temps défini ;
  • pneumatique : le plateau chauffant s’abaisse et se relève tout seul selon un cycle définit par vos soins. L’usage d’un compresseur est nécessaire

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’impression DTG ?

L’adage « personne n’est parfait » s’applique hélas également aux techniques de marquage sur textile.
L’impression DTG ne fait pas exception mais ses lacunes sont comblées par des résultats d’exception.

Avantages

  • excellente tenue dans le temps
  • possibilité d’imprimer des logos comme des visuels complexes (dégradés, photos ombrés…)
  • parfait pour les petites et moyennes séries
  • rendu plus agréable et souple au porté que le flocage ou le transfert laser

Inconvénients

  • limité aux textiles constitués de fibres naturelles
  • coût de revient plus élevé que le flocage ou la sublimation
  • prétraitement obligatoire sur textiles foncés

Quels sont les supports les plus adaptés à l’impression DTG ?

Petit aperçu des possibilités de l’impression directe sur textiles montés.

L’impression directe sur textiles grands formats

L’impression directe ne se limite pas aux pièces montées : elle peut également être utilisée pour marquer de grandes lés de tissus en vue d’y découper des patrons, rideaux, textiles d’ameublements…

Le principe de l’impression directe sur textiles grands formats reste le même que celle pour textiles montés à la différence que l’on travaille sur des machines à rouleaux et non plus à plat. Utilisant des encres réactives, une fixation par vaporisation est néanmoins nécessaire.
L’impression sur textiles grands formats est également possible sur les textiles polyester grâce à la sublimation.

-> En savoir plus sur la sublimation sur textiles grands formats

Alexandre Frézal Numérique distribuera sous peu de nouvelles machines d’impression directe sur textiles grands formats…

Vous pourriez être intéressé par :

L’impression textile

La Sublimation

Le flocage

À une époque où tout doit être toujours plus rapide et qualitatif, les professionnels du marquage textile se retrouvent …

-> Lire plus

La sublimation est une technique de marquage permettant de marquer aussi bien des objets que du textile…

-> Lire plus

Le flex et le floc sont des matériaux souples qui se transfèrent sur textiles clairs et foncés. On parle de technique…

-> Lire plus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. Fermer

Vous êtes maintenant inscrit à notre newsletter !

Une erreur est survenue pendant le traitement de votre demande, merci de réessayer.