Fabriquez des masques avec votre machine

Accueil/Actualités/Fabriquez des masques avec votre machine

Fabriquez des masques avec votre machine

De diverses sources, nous avons eu des rapports sur la façon de construire des masques de protection individuelle avec les machines que nous commercialisons.

Nous mettons à votre disposition les projets et des vidéos sur la façon d’utiliser des imprimantes 3D et des brodeuses pour fabriquer vous meme des masques.

Nous vous remercions de partager ces informations avec autant de personnes que possible, et nous vous recommandons de respecter le confinement.

Masques de protection individuelle en broderie

Nous tenons à remercier l’équipe Tajima Europe pour la réalisation de ce tutoriel, leur partage et pour leur collaboration.

Recuperez le fichier broderie

 

 

Masques de protection individuelle en 3D

Vous pouvez télécharger le projet pour un masque 3d ici nous recommandons l’utilisation de pla souples

 

Masques d’urgence pour respirateurs d’hôpitaux avec masque Décathlon

Pour la modification de la masque, nous proposons une copie de ce qui est présent sur le site Web de la société italienne qui a créé la modification: ( https://www.isinnova.it/easy-covid-19-fr/ )

Nous avons été contacté récemment par l’anciens médecin chef de l’hôpital Gardone Valtrompia, le docteur Renato Favero, qui est entré en contact avec Isinnova par l’intermédiaire d’un docteur de l’hôpital Chiari, pour lequel nous fabriquons les valves d’urgence à l’aide d’un processus d’impression 3D. Le docteur Favero a partagé avec nous une idée pour régler l’éventuelle pénurie de masque de respirateur à ventilation en pression positive continue pour thérapie peu-intensive, qui est un problème lié au développement du COVID-19. Son idée est la fabrication d’un masque pour respirateur d’urgence par transformation d’un masque de plongée déjà disponible sur le marché.

Nous avons analysé cette possibilité avec son concepteur. Nous avons aussi rapidement contacté Décathlon, en temps que créateur et fabriquant du masque de plongée “Easybreath”. La compagnie a immédiatement accepté de coopérer en nous fournissant les fichier CAO (conception assistée par ordinateur, aussi connus sous l’acronyme anglais CAD). Le produit a été démonté et étudié afin de déterminer les modifications à apporter. Un nouveau composant à alors été conçu pour permettre la connexion au ventilateur. Nous avons appelé ce connecteur “Charlotte valve”, et l’avons rapidement imprimé en 3D. Le prototype dans son ensemble a été testé sur un de nos collègues au sein de l’hôpital Chiari, connecté à un respirateur et s’est avéré fonctionner correctement. Le service hospitalier lui-même a été séduit par le concept et a décidé de tester l’appareil sur un patient dans le besoin. Le test a été un succès. Nous répétons que le concept est destiné aux établissements médicaux et vise à aider la fabrication d’un masque d’urgence en cas de situation critique, quand il n’est pas possible de trouver des équipements médicaux agréés. Ni le masque ni la pièce obtenue par impression 3D ne sont homologués, et leur usage doit être réservé à une situation d’urgence et de nécessité absolue.

L’utilisation par le patient est soumise à l’acceptation de l’utilisation d’un dispositif biomédical non homologué et la signature d’une décharge. Compte tenu de l’efficacité du projet, nous avons décidé de breveter en urgence la valve de liaison (“Charlotte Valve”), pour éviter toutes spéculation sur le prix du composant. Nous tenons à préciser que le brevet restera libre d’usage, car il est dans notre intention que tous les hôpitaux qui en ont besoin puissent l’utiliser si nécessaire.

Nous avons décidé de partager librement le fichier pour la réalisation de la “Charlotte Valve” par impression 3D.

Contrairement à la valve du respirateur, la “Charlotte Valve” est facile à produire, donc il est possible pour tous les makers d’essayer de l’imprimer correctement.

Les établissements de santé en difficulté pourront acheter le masque Décathlon ( en cliquant ici :

https://www.decathlon.fr/p/masque-de-snorkeling-en-surface-easybreath-bleu/_/R-p-1616?mc=8304667&c=BLEU), et d’entrer en contact avec des propriétaires d’imprimantes 3D qui pourraient réaliser la pièce et leur fournir.

Nous précisons que notre initiative est totalement non lucrative, nous ne recevons aucune royalties sur le concept, ni sur les ventes de masques Décathlon.

Ce dispositif n’est pas homologué. Il est recommandé aux personnes qui veulent utiliser la documentation pour le reproduire de se rapprocher d’une personne spécialisée et techniquement qualifiée pour la réalisation et d’un médecin pour superviser l’utilisation. Il est absolument déconseillé de le reproduire si vous ne disposez pas de telles compétences.

Isinnova déclare qu’elle libère les dessins, concepts, processus et tout autre droit à la propriété intellectuelle relatifs au dispositif “Charlotte valve” à titre gracieux à condition qu’ils ne soient PAS utilisé à des fins commerciales.

Sur ce lien, vous pouvez télécharger le modèle d’une veste de renfort pour la valve Charlotte.

Et une lime à valves avec des nerfs plus solides.

OCEAN REAF a également mis ses masques à disposition.

Voici le fichier modifié qui correspond à leurs masques.

MARES a également mis ses masques à disposition.

Si votre masque est le modèle 1, imprimer le fichier 3D “Charlotte Valve 1”

En fonction des besoins nous avons identifié différentes configurations, que vous retrouverez dans le diagramme suivant.

Suite à certaines demandes nous recommandons certains paramètres d’impression (non obligatoires) pour l’impression en 3D des composants Charlotte et Dave pour le masque d’assistance respiratoire. Comme une grande précision n’est pas nécessaire pour l’impression de ces pièces une simple imprimante 3d à dépôt de fil fondu (DFF) ou Fused deposition modeling (FDM) avec des réglage “de base” et plus que suffisante:

Filament PLA 1.75 mm

 

Température de la buse: 205 – 210 ° C

Température du support d’impression (Hot bed): 35-50 ° C

Épaisseur de chaque couche/Layer thickness: 0.2 mm

Supports: uniquement au contact de la plaque de construction/ only touching the builtplate.

Orientation: Charlotte repose sur le plan terminal (comme le montrent les images), Dave repose sur le plus grand diamètre verticalement.

Pour le filament nous recommandons le plus courant, le PLA et ceci pour plusieurs raisons:

  1. Il est sans odeur ( rappelez-vous que les patients doivent respirer l’air qui est passé par ces pièces).
  2. Le moins dangereux possible (le PLA n’est pas très dangereux et il est bio compostable).
  3. Relativement flexible (il doit être légèrement déformé pour être couplé avec les autres composants).

Masques de protection individuelle pour ceux qui aiment la couture

source: https://www.madmoizelle.com/fabrique-masque-coronavirus-1046027

Lisa Gachet a récemment partagé une vidéo sur son compte Instagram Make My Limonade, dans laquelle elle montre comment fabriquer un masque en tissu selon les instruction du CHU de Grenoble.

Le CHU de Grenoble a partagé il y a quelques jours un document qui explique comment fabriquer toi-même un masque en tissu.

Évidemment, l’efficacité n’est pas la même que celle d’un vrai masque chirurgical certifié qui respecte les normes.

Cependant, cela peut quand même faire barrière, comme l’explique Lisa Gachet dans sa vidéo :

View this post on Instagram

⬇️À LIRE ⬇️ Avec l'appui des documents fournis par le CHU de Grenoble, les conseils des médecins infectiologues que nous avons contactés, nous avons décidé de réaliser ce #DIYJeCoudsMonMasque pour vous apprendre à coudre un masque en tissu lavable. 👉 Attention : Ces masques ne sont pas des dispositifs médicaux, quelque que soit les matières empilées, ils ne protègent pas des microbes mais ils forment une première barrière pour éviter les projections de gouttelettes et évitent les contacts main/bouche, portez-les durant vos déplacements de première nécessité. Ils ne doivent pas être portés plusieurs heures, pensez à les laver régulièrement à haute température. 👉 https://www.makemylemonade.com/pages/patron-de-couture-masque-en-tissu-diyjecoudsmonmasque 👈pour télécharger le patron et lire les explications. #RestezChezVous Couturières, couturiers, à vos machines ! Si vous avez le temps, l'énergie et la capacité, fabriquez d’autres masques et distribuez-les aux personnes les plus fragiles, les équipes Make My Lemonade sont derrières leurs home-office-machines ! Prenez soin de vous et de vos proches, on vous check le coude et on se retrouve très vite ok ? Nos gestes sauvent des vies, le personnel médical nous demande de coopérer, alors écoutons-les : #RestezChezVous Soutien et un immense MERCI à tout le personnel médical et paramédical actuellement en première ligne. Pour plus d’informations, une page officielle est alimentée quotidiennement par le ministère de la Santé ➡️ www.gouvernement.fr/info-coronavirus L’Organisation Mondiale de la Santé recommande d’adopter une série de gestes barrières, tels que l’application scrupuleuse des règles d’hygiène de base : Se laver les mains très régulièrement (avec une solution hydroalcoolique ou du savon et de l’eau), Éternuer ou tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs jetables, aérer les pièces et évitez tout contact étroit avec des personnes. Nettoyez les surfaces inertes régulièrement (ex poignées de portes, téléphones) où le virus peut survivre plusieurs jours. Un numéro vert est ouvert 24 heures sur 24, sept jours sur sept pour les questions d'ordre non médical : 0 800 130 000. #restezchezvous #ensembleà

A post shared by Make My Lemonade (@makemylemonade) on

….et pour ceux qui n’ont pas de machine à coudre

source:

https://www.lci.fr/population/coronavirus-des-tutos-pour-fabriquer-son-masque-de-protection-a-la-maison-pendant-le-confinement-face-a-la-penurie-2148487.html

Ce masque de protection ne remplace aucunement un masque utilisé par les personnels soignants. Son but est d’empêcher la propagation dans l’air et l’environnement de particules de salive, potentiellement contaminées par le virus. Cet écran absorbe les petites gouttelettes et évite de ce fait la contamination. Le principe de ce masque n’est donc pas de filtrer l’air, souligne dans une vidéo diffusée sur YouTube le Pr Daniel Garin, expert en risque biologique et infectieux et professeur agrégé à l’Hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce.

Matériel nécessaire : – Une feuille de papier essuie-tout.- Des élastiques.- Une agrafeuse.

Niveau de difficulté : très facile

Temps de réalisation : 3 minutes.

Les étapes à suivre :1 – Lavez-vous les mains et décontaminez-les avec du gel hydroalcoolique.2 – Dépliez le papier essuie-tout et pliez-le en accordéon.3 – Placez un élastique à chaque extrémité et agrafez-les

IMPORTANT : veillez à le changer ce masque de protection dès qu’il devient humide. De plus, étant potentiellement contaminé, il doit être jeté dans un sac plastique après décontamination avec de l’alcool ou un produit chloré.